Aller au contenu

Menu principal :

La Passerelle Vivegnis

Les Coteaux
Architecte
Association Momentanée Cornet-Richard
Maître de l’ouvrage
Ville de Liège
Dimensions
30 m, 320 m2
Budget total
1.200.000 € htva

Communiqué du Collège communal

C’est ce lundi 25 septembre que débutera le chantier de construction de la Passerelle Vivegnis. Il s’agira, jusqu’à l’hiver, des travaux de gros-œuvre et de fondations qui serviront de base à la future structure.

La passerelle cyclo-piétonne vise à relier le quartier Saint-Léonard aux Coteaux de la Citadelle en passant au dessus de la voie ferrée qui longe la Place Vivegnis. Cette liaison répond à une demande prioritaire des riverains du quartier qui avaient exprimé le souhait d’être mis en connexion avec un espace vert, dont leur quartier est assez dépourvu. Faisant suite à cette attente, un concours d’architecture avait été lancé par les autorités communales pour aboutir aujourd’hui, concrètement, à ce projet. La passerelle vise donc à permettre aux modes doux un accès aisé et agréable à l’espace champêtre de plus de 90 hectares, classé au patrimoine de la Région wallonne, que constituent les Coteaux de la Citadelle.

La passerelle Vivegnis reliera également le quartier Saint-Léonard au bas des quartiers Sainte-Walburge et du Thier-à-Liège. Elle sera également accessible aux personnes à mobilité réduite, via une rampe créée à cet effet.

La passerelle, réalisée en acier, aura une longueur de 30 m et une largeur de 3 m. Elle s’appuiera d’un côté sur le mur de soutènement existant et, du côté de la Place Vivegnis, elle sera supportée par une structure d’accès en bois. Cette structure ajourée s’étendra sur 27 m de long, 7 m de large et sur une hauteur totale de 11,50 m. Elle sera constituée de bois de type douglas, de mélèze et de chêne et s’appuiera sur les fondations dont les travaux commencent ce 25 septembre.


Cette phase du chantier durera jusqu’à la fin de cette année. La période hivernale sera mise à profit pour produire en atelier les éléments de la structure en bois. Ceux-ci seront posés sur le site durant le printemps 2018. Durant l’été, les éléments métalliques de la passerelle seront à leur tour posés. La durée totale du chantier est estimée à 18 mois mais elle restera bien sûr tributaire des conditions climatiques et, à certains stades du chantier, notamment lors de l’établissement de la planification du placement de la passerelle d’acier, de l’accord de la société Infrabel, puisqu’il s’agit de franchir une voie ferrée.

Le chantier se terminera par les aménagements et les plantations aux abords de la passerelle.

Par souci de cohérence avec les objectifs poursuivis par la création de la passerelle cyclo-pédestre, s’est imposée la volonté de valoriser aussi les espaces qui y mènent ou se trouvent à proximité. Ainsi, au pied de la structure en bois, côté place Vivegnis, un espace vert sera aménagé sur une surface d’environ 500 m². Cet espace délimité par un mur en béton séparant la place du chemin de fer, bénéficiera de la plantation d’une succession, en séquence non symétrique, d’arbres fruitiers palissés. On y trouvera ainsi des pommiers «Elstar», «Jonagold» et «Boskoop rouge» ainsi que des poiriers «Beurre Hardy», «Conférence» et «Bon Chrétien William’s». Le reste de l’espace sera constitué de pelouses sur lesquelles la plantation d’autres arbres viendra ombrager les zones où des bancs seront installés.

En parallèle au chantier de la passerelle, se dérouleront des travaux d’égouttage visant à créer une nouvelle connexion entre le réseau existant de la place Vivegnis et la partie de réseau venant d’être posée par Infrabel sous la voie ferrée en vue de la reprise des eaux usées de la rue du Baneux. Une autre intervention d’égouttage consiste dans le remplacement du tronçon situé entre la nouvelle connexion et la rue Vivegnis.

Dans la foulée des travaux d’égouttage et en coordination avec les travaux de finition faisant suite à l’édification de la passerelle, seront créés de nouveaux cheminements piétons rue Vivegnis et place Vivegnis, à hauteur des «Zurbains» et devant la passerelle afin d’y garantir un accès confortable, sûr et aisé pour les piétons.

L’enveloppe globale de ces travaux représente un montant de 1.541.000 €, subsidié dans son intégralité par «Liège Europe Métropole» et la Région Wallonne dans le cadre du plan «Revitalisation urbaine – Opération Vivegnis».
Retourner au contenu | Retourner au menu