Aller au contenu

Rue Maghin

Mobilité - Travaux - Projets Urbanistiques > Travaux
28 juin 2021

La Ville de Liège vient mettre en place une consultation citoyenne sur la mise en sens unique de la circulation de la rue Maghin.
Cette décision de changement de circulation impacte terriblement la vie des riverains et des habitants a été prise par la Ville, unilatéralement, sans avertissement, sans concertation.

Cette consultation est faite unilatéralement, sans avertissement, sans concertation.

Ce qui semble une décision démocratique (on nous demande notre avis), est totalement biaisé par la vision égocentrée que nous avons tous. Nous examinons d'abord NOS intérêts avant de voir l'impact que notre choix peut avoir pour les autres.
Pour le Comité de quartier, c'est le bien-être de toute la communauté qui importe !
Une décision qui peut sembler bonne à ceux qui ne font que passer rue Maghin, est extrêmement dommageable pour les riverains, mais aussi les habitants de la rue des Franchimontois.

La gestion de la mobilité nécessite une vision GLOBALE.
Le flux automobile, vélo ou piéton est d'abord un FLUX qui doit s'écouler.  S'il est empêché quelque part, il passe ailleurs.

C'est pourquoi, c'est au minimum à l'échelle de TOUT le quartier qu'il faut analyser la situation.

De plus, on sait que le Tram (2022 dans notre quartier) va rebattre toutes les cartes.  Dès lors les décisions de mobilité doivent se prendre en considération de cette donnée essentielle.   L'empilement d'aménagements temporaires sans cette réflexion globale est désastreux.

D’où notre intention d’organiser des Assisses de la Mobilité en septembre 2021 pour envisager la mobilité globalement à l’échéance du tram et à l’échelle du quartier de Coronmeuse à Hors-Château. Nous y travaillons ardemment afin d’inviter tous les habitants à y participer.

Nous avons relayé tous ces points auprès du Bourgmestre.

Même si la consultation est biaisée, car elle n’a pas fait l’objet d’un débat et d’échanges préalables, le Comité de quartier favorisera la proposition  C (Retour au double sens) dans les propositions avancées. Il faut remettre les compteurs à zéro et entamer TOUS ensemble la discussion large, l’échange, le débat pour que nous puissions nous positionner dans l’intérêt de tous

Pour nous le rendez-vous est en septembre !

21 mai 2021

Nous continuons avec les habitants du quartier, à informer les différents groupes concernés par la mobilité.
Nous souhaitons trouver une solution "juste" à nos doléances.

On peut qualifier notre réunion avec le Gracq et UrbAgora de "positive".

Une fois encore une belle démonstration que "l'expertise de terrain" ce sont les riverains qui la détiennent, pas les "bureaux d'études".




Sabina, Vinciane, François Schreuer (Urbagora), Pierre, Vincent, Jean-Yves Lovens (Gracq)
11 mai 2021

L'Echevin Gilles Foret, Échevin de la Transition Écologique, de la Mobilité, de la Propreté et du Numérique, accompagné de son conseiller en mobilité, Michel Duc, sont au rendez-vous, à 8 heures du matin, pour une visite des rues Franchimontois, Maghin et alentours.
Il importe de faire prendre conscience à nos visiteurs des difficultés provoquées sur le terrain par les aménagements de novembre 2020, et spécialement la mise en sens interdit (automobile) de la rue Maghin et le report d'un trafic de transit par la rue des Franchimontois.

Le Comité de quartier et des habitants sont là pour accompagner l'Echevin dans cette "découverte".
Gilles Foret, Pierre Nicolay, Georges Goosse, Sabina Severeni, Vincent Buntinx, Michel Duc

À l'issue de quasi 3 heures d'exploration de terrain, pas de solution miracle ni de promesse impossible à tenir, mais un échange de vue très constructif qui à coup sûr portera ses fruits à terme.

Patience, mais ténacité… Soyons optimistes !  

Merci à Roxane, Sabina, Pierre et Vincent.

Prochaine étape :
rencontre avec Urbagora et le Gracq !
MAI 2021

Après les rappels de Vincent et une intervention du Comité de quartier, un rendez-vous pour une visite exploratoire avec l'Echevin Foret est pris pour le milieu de mai 2021
Avril 2021

Nous attendons le PV de la réunion du 3 mars 2021 avec la Task Force de la Ville de Liège, à laquelle le Comité de Quartier a participé.
Plusieurs habitants étaient présents et ont pu apprécier l'écoute accordée à nos revendications.... mais avons nous été entendus ?

Vincent à proposé aux Echevins de venir in situ constater la situation.

Après une première invitation, nous avons reçu la réponse de Monsieur FORET (ci-contre)

Quinze jours après, Vincent a relancé notre invitation (ci-dessous).

Nous attendons,  maintenant que la "bulle" est élargie...
Monsieur Goosse,
Monsieur Buntinx,
J'accuse bonne réception de vos courriels relatif à l'objet repris en rubrique. Celui-ci a retenu ma meilleure attention.
Pour votre information, je vais solliciter le Cabinet de M. le Bourgmestre ainsi que celui de l'Échevinat des Travaux afin de trouver une date à laquelle pourrait avoir lieu cette rencontre.
Je ne manquerai pas de vous revenir à ce sujet dès que possible. Néanmoins, j'attire votre attention sur les nouvelles mesures sanitaires relatives aux nombres de personnes pouvant se réunir en extérieur.  
En restant à votre disposition, je vous prie de recevoir, Monsieur Goosse, Monsieur Buntinx, mes sincères salutations.
Courriel à Monsieur FORET
Monsieur Foret,

Je reviens vers nous concernant notre proposition de visite du quartier.

Avez-vous pu trouver une date prochainement pour venir à notre rencontre ?

Je voudrais porter à votre attention que la situation est devenue urgente.

  • La rue des franchimontois est devenue dangereuse et inconfortable. Le passage des camions et des gros SUV défonce la chaussée dont ce n’était pas l’usage attendu. Les habitants se plaignent du bruit, des vibrations et certains d’apparitions de fissures. Les cyclistes l’ont désertée et les parents qui déposent leurs enfants à la crèche ne se sentent plus en sécurité.
  • Les habitants du triangle laensberg-vivegnis-maghin (+- 800 véhicules) sont obligés de faire un gros détour pour rentrer chez eux et viennent alimenter le bouchon de la rue lamarck bien malgré eux.
  • Les commerçants sont étranglés. La situation sanitaire n’aide déjà pas mais le blocage de la rue Maghin rajoute une couche au drame. Le parking autocar de l’hotel Ramada ne peut plus être atteint ! Les autocartistes bloquent soit la rue Léonard soit une voie sur le quai pour déposer leurs passagers. (Je vous laisse le soin d’imaginer les nombreux touristes anglais descendant par le côté gauche sur la 2è voie du quai), les livraisons de matériel se font en bloquant la moitié de la rue St Léonard et un trottoir le temps de déchargement. Le dépôt de la SPI n’est plus accessible par les fournisseurs et certains locataires réfléchissent à quitter l’endroit. Les libraires de notre quartier ont vu leurs ventes diminuer. De même pour le Brico de la rue Chéri qui en plus à des problèmes d’approvisionnement !
  • La SNCB est obligée d’emprunter la rue Maghin à contre sens gyrophare allumé pour venir déposer ses engins de chantiers trop volumineux pour passer par un autre itinéraire.
  • Et comble de la situation, les cyclistes du quartier ne sont pas heureux du nouvel aménagement. Il ne correspond pas à leur chemin naturel vers le centre-ville, il est très dangereux (en sortie du quartier, ils doivent prendre la piste cyclable de gauche à contresens et en entrée ils risquent de se faire percuter par un automobiliste sortant de sa place de parking). Et les travaux actuels bloquent carrément la piste à hauteur du rondpoint, les obligeant à rouler sur la route en contre sens !!!!!!!!!
Il existe pourtant des solutions pour rendre le sourire à tout le monde.

Remettre cet axe important à double sens et permettre aux voitures de poser une roue sur le trottoir d’un côté. Les trottoirs sont très larges sur cette voirie. Ou transformer l’esplanade en espace symbolique du cyclisme à Liège en y ajoutant des pistes cyclables sur les cotés pour permettre à ceux-ci de rejoindre des rues apaisées les menant à la passerelle Vivegnis (sur leur trajet naturel vers le centre).

Nous nous réjouissons de pouvoir vous expliquer tout ceci lors de votre venue.

En attente de votre retour pour notre visite guidée in situ, je vous prie de recevoir mes sincères salutations.
16 décembre 2020

Voici la réponse du Cabinet :

"Comme convenu, je me ferai le relais de vos demandes. Je reviens vers vous dès que possible."



15 décembre 2020

Après un contact avec le Cabinet de Monsieur le Bourgmestre, les habitants pourraient être entendus ?

Acteur essentiel de vie dans le quartier, l'habitant n'a pas eu droit à participer à la concertation sur le projet de mobilité dans son quartier...

La mobilité dans l'espace de vie concerne AUSSI les habitants du quartier  et non uniquement les citoyens "transiteurs".

Avec les experts du terrain que sont les habitants, nous avons transmis nos "doléances" (voir mail ci-contre).

Il s'agit d'une synthèse des problèmes soulevés par les habitants, qui nécessitent, à tout le moins, des aménagements au projet.

Les solutions, les idées constructives seront exposées ultérieurement.

Suite à notre rencontre de la semaine dernière, vous trouverez en annexe une synthèse des doléances, des habitants du quartier, relatives aux modifications de circulation rue Maghin.

Nous souhaitons, comme convenu avec vous, que cette synthèse puisse être partagée avec Task Force.

Par la présente nous réitérons notre demande partagée, de rencontrer, avec des habitants des rues concernées, les membres de la Task Force afin d’échanger sur la situation.
Il nous semble souhaitable que cette réunion puisse être élargie à la police de quartier, confrontée à la gestion de la situation.

Nous rappelons que notre ambition est de trouver des solutions à l’échelle du quartier en prenant en compte tous les utilisateurs ; et ce dans une vision d’apaisement à long terme.
Dans ce but, les experts du terrain que nous sommes, avons mis en place depuis longtemps un groupe de réflexion.  
Nous souhaiterions inviter à notre analyse, les experts communaux de la mobilité afin de proposer une réflexion consensuelle, constructive et efficace.
Des habitants qui invitent les autorités à partager leurs réflexions, en quelque sorte, puisqu’à regret nous avons dû constater que nous avions été les oubliés des réflexions de la mise place de la situation actuelle.

Avec votre intervention, nous ne doutons pas de la bonne volonté de la Ville d’avancer sereinement dans le dossier.
Il en va de même à notre niveau.

En vous remerciant, de l’attention que vous portez à nos demandes, recevez Monsieur Fraiture nos meilleures et sincères salutations.

Cordialement ,




4 décembre 2020

Les choses bougent... mieux que les voitures à 8h05 !
Des habitants de la rue Maghin se sont réunis ; de même pour la rue des Franchimontois et Jonruelle.

Avec eux, le Comité de quartier soutient une stratégie du dialogue constructif, à défaut de la regrettée concertation préalable.
Un cahier de doléances est en train de se matérialiser.

Le Comité a pris contact avec le Cabinet du Bourgmestre.
De part et d'autre, il y a une volonté de "parler" sur la situation Maghin-Franchimontois.

Le Comité a pour objectif de porter la parole de tous les habitants, d'envisager des propositions constructives et de promouvoir une situation apaisée dans l'intérêt de tous.

Des réunions, des notes, des photos... on travaille !

Si vous voulez participer à la réflexion : un petit mot via ce formulaire (cliquer sur le lien).

A ce stade, une première rencontre est programmée... on vous tient au courant !




Une habitante du quartier nous envoie la photo suivante :

Un camion bloqué ce 3 décembre a 13h :

Carrefour de la rue Jonruelle et M. Laensbergh.

"Je suis allée parler aux 2 motards qui avaient été appelés car le camion ne pouvait pas tourner vers la rue M. Laensbergh.
Les policiers n'étaient pas au courant des changements.

Le chauffeur du camion était paumé dans les petites rues, impraticables pour des poids lourds."

Mobilité... oui mais !




Quand on parle de chaos...

Quand les voitures squattent la bande cyclable de droite... les vélos vont à gauche !

Quand les livreurs ne peuvent plus se mettre en double file, ils squattent les trottoirs... ou la piste cyclable.


17 novembre 2020

Devant l'absence de réaction ou l'indifférence par rapport à nos demandes, le Groupe de Mobilité relance nos "interlocuteurs" :


Bonjour à tous,

VOTRE SILENCE EST ASSOURDISSANT.

Un seul d'entre vous (il se reconnaitra, merci à lui)  a consenti à nous répondre, sans apporter malheureusement aucun apaisement à nos inquiétudes.

Vous le savez, nous nous félicitons globalement des aménagements cyclables apportés dans notre quartier (qui correspond à notre espace d'expertise).
Nous nous félicitons aussi régulièrement de l'esprit de concertation qui s'était installé entre les services de la Ville (notamment les échevinats des travaux et de la mobilité) et notre comité qui s'attache à développer une approche positiviste du "vivre en ville".

La TASK FORCE  "mobilité du déconfinement"  serait-elle venue à bout de cet esprit de concertation  ?

Nous ne pouvons y croire.

Vous trouverez en pièce attachée une compilation de commentaires recueillis auprès de riverains de la rue Maghin et de la rue des Franchimontois concernant ces nouveaux aménagements.
Voir aussi l'article de ce jour dans Today in Liège reproduit ci-dessous.

La situation ne peut rester en l'état, et certainement une analyse dans 6 mois ne sera pas une solution à même de calmer les récriminations des riverains.

Dans l'attente d'une réaction rapide de votre part,

Cordialement,

Pierre NICOLAY

 
Compilation de remarques et commentaires des riverains - Relevé arrêté au 4 décembre 2020.
 

 
Bonjour,
 
Il va sans dire que nous aussi, nous nous sommes interrogés sur la nécessité de mettre la rue Maghin en sens unique. Nous vous soutenons à 100% dans cette démarche et, ne pouvons que nous réjouir de votre intervention toujours, pour le bien des citoyens du quartier du Nord.
 
Nous espérons également que vous et ceux que vous aimez se portent à merveille car, le virus prend une telle ampleur qu’on ne peut que déplorer de voir encore à ce jour, des personnes ne respectant pas les mesures sanitaires demandées.
 
Prenez bien soin de vous et merci pour tout.
 
./..
 
… et de plus on annonce une mise en zone de stationnement alterné rue Bonne Nouvelle, mise en place le 03 novembre !!!
 
Combien de place de parking perdues ??? Les riverains iront où ???
 
./..
 
Merci pour votre lettre et toutes vos propositions
 
Oui, quel dommage que les experts ne vous aient pas consulté.
 
Le trajet proposé ne nous paraît judicieux.
 
La rue Maghin est assez large pour permettre la circulation en double sens avec une piste cyclable, me semble-t-il.
 
Le parking est un vrai problème dans le quartier.
 
Notre habitat groupé Vivâges, 39 rue Viegnis aurait besoin de 2 places de parc rue Matthieu Laensberg ou rue Vivegnis. Comment obtenir cela?
 
Même si nous favorisons les déplacements à vélo et aurons un garage à vélo au fond de la cour.
 
Bonne chance dans vos négociations.
 
./..
 
Une idée cycliste : Des vestes spéciales avec un message clair à l'endroit des automobilistes :
 
./..

je ne comprends pas bien la ligne que vous souhaitez défendre.
pour moi, la mise en sens unique de la rue maghin est une bonne chose. jhabite au carrefour rue maghin, place vivegnis, rue vivegnis. je constate plus de remontees de voitures a tout allures jusqua la place vivegnis et qui prenaient le bout de rue vivegnis devant la brasserie a contresens. la question des voitures en double file sur les pistes cyclables. lerreur vient de la conception. lordre des bandes doit etre : si on part du bord vers le centre de la chaussee, trotoire pedestre, piste cyclable, parking voiture, circulation voiture. ainsi plus de double fil. cest loption que jai vu au danemark. concernant les camion. le problème est ancien. cb de fois jai vu des camion voire des semi-remorques s'engouffrer ds la rue maghin, arriver au carrefour et y etre bloqué. cest la problematique du transit dans les villes. enfin les places de parking. il en manque. la question des voitures ventouses. mais les normes pour les nouvelles constructions ou rehabilitation de batiments devrait prevoir suffisament de place de parking privé que dhabitation. les rues nont pas vocation initialement a y garder des voitures. chacun cherche a vivre en gardant une voire deux voitures sur la chaussee. que les proprietaires de voitures prennent leur responsabilité. la ville peut prevoir des amenagements pour faciliter la circulation. elle ne peut pas suppleer aux proprietaires. enfin. personnelement, je suis atterrée par certaines critiques que vous relayez, qui sont de lordre de la perte de ses privileges automobilistes. pourtant, cest la direction que prendront les villes car la pression automobile est un fleau. ce nest pas une question de mauvaise gestion. les villes ont et e concues sir un modele pieton (des rues datant du moyen age) et on veut en faire des autoroutes. cest clair que ca ne rentre pas. la seul solution de gestion est de forcer la diminution de la pression automobile. et que chacun cherche des alernatives a sa voiture. et je dis ca étant moi-même conductrice.
(VIA FACEBOOK)

./..
 
Bonsoir,
 
Bien reçu votre information.
 
Ayant eu préalablement celle de la ville, nous avions appris la mise en sens interdit de la rue Maghin.
 
ce qui me semble un non-sens.
 
pour ma part, je ne suis pas quelqu'un qui veut "tout" pour le vélo.
 
Il faut une formule mixte.
 
Bon travail
 
Cordialement,
 
./..
Je trouve également la mise en sens unique de la rue maghin est une bonne chose. C'est un plus pour les habitants, les cyclistes et également les automobilistes. Les habitants n'ont pas perdu de place de parking et sont dans la même situation que toutes les rues SUL.
Merci pour votre travail !
 
./..
 
Super merci 😊 !
 
./..
 
Bonjour à tous,
 
C'est encore une belle preuve d'ineptie !
 
Non pas la rue Maghin en sens unique mais bien ce détour ridicule..
 
Vous avez entièrement raison, votre plan par Mathieu Laensberg est parfait. S'ils ne tiennent pas compte de vos
 
propositions nous ne devrions pas en rester là, vous pouvez compter sur moi.
 
Un grand merci pour votre réaction.
 
Je tiens quand même à préciser quelque chose concernant votre remarque à propos des rues cyclables et des
 
automobilistes : il y a quelques temps, rue Mathieu Laensberg, un cycliste s'est "promené" (comprendre rouler très
 
lentement) en se tenant bien au milieu de la chaussée.
 
J'étais juste derrière lui. Cette rue est suffisamment large pour qu'il soit possible de dépasser un cycliste sans
 
aucun risque d'accident..
 
Au bout de la rue je lui ai demandé pourquoi il ne laissait pas passer les voitures et il m'a répondu : "mais
 
madame, c'est une rue cyclable, je fais ce que je veux..."
 
Je pense que certains cyclistes auraient aussi besoin d'une grande explication... J'espère qu'on ne va pas devoir
 
souhaiter aux uns et aux autres la bienvenue en absurdie...
 
Bien à vous,
 
./..
 
Merci de vous investir pour les habitants concernés.
 
./..
 
Merci pour ce relais d’information, ainsi que votre implication forte – on commence vraiment à en avoir ras-le-bol
 
de ces politiques de plus en plus déconnectés de la réalité du terrain – ça gronde, ça gronde …
 
./..
 
Merci pour votre travail :-)
 
./..
 
Bonjour,
 
Je pense que la rue Maghin a été tracée suffisamment large pour permettre une circulation dans les deux sens. La
 
mise en place d’un sens unique ne fait qu'encombrer des rues qui ne sont pas faites pour une circulation de transit.
 
Bien à vous,
 
./..
 
Merci pour le travail réalisé et la pertinence de vos interpellations!
 
Bien à vous,
 
./..
 
un grand merci pour votre engagement!
 
./..
 
Comme tjrs des décisions ds le dos du citoyen, il est bien évident que nous ne sommes pas dans une période
 
électorale, les rouges et bleus remplacent les rouges et verts mais avec les mêmes agissements, faisons plaisirs aux
 
vélos, mais laissons les piétons se faire écraser sur le trottoir qui sont déjà squatte par les voitures et les échoppes,
 
ou se trouvent les policiers de la 5ème ?
 
Encore ce samedi gros mariage vers 11h00 au carrefour des armuriers sans respecter les règles de la vie sous la
 
caméra sa restera sans suite évidemment pensons aux voies.
 
Un politicien(ne) rouge, bleu, vert etc... Sera toujours un menteur et un profiteur une race à éradiquer car elle
 
nous-mêmes à la faillite.
 
Bonne soirée à vous tous
 
./..
 
Bravo pour votre analyse et la façon de la présenter, claire et concise…
 
Il y a un autre point étonnant. On vient de fermer le petit parking qui s’était auto-proclamé Place Vivegnis alors qu’il pourrait constituer une bouée de sauvetage pour des riverains des quais ne sachant plus où se parquer, et devenir un parking spécial travaux du Tram à l’usage soumis à une autorisation de la ville.
 
En vous remerciant pour tout….
 
./..
 
Bonjour,
 
Merci pour les informations et prenez bien soin de vous.
 
./..
 
Super, on se sent encore vivant et solidaire.
 
Merci pour ces nouvelles et à bientôt,
 
./..
 
Et le 17/11/2020, après les aménagements :
 
Voilà, on y est – c’est le bordel complet au niveau de la circulation carrefour des déportés – et personne ne comprend rien au marquage de la rue Maghin …
 
Plus l’incivisme de certains automobilistes qui n’hésitent pas à déplacer les barrières …
 
Ça fatigue à la longue !
./..
Bonjour, tout d'abord, de visu, j'avoue n'avoir rien compris à la nouvelle signalisation 😉
de la rue Maghin.
En plus, j'en ai marre et suis tentée de dire, j'en ai marre de ces foutus cyclistes!😳.
Des rues cyclistes leur sont dédiées, ils s'en fichent et continuent à nous frôler, nous
pauvres piétons sur ravels et trottoirs. Ils viennent de partout sans s'annoncer, passent au rouge, ils sont
peut être daltoniens? Ils se fichent , comme d'une guigne, des passages piétons.
Bref, je trouve que les aménagements pour les cyclistes, tels que conçus pour le moment,
organisent un MAGNIFIQUE BORDEL  pour les piétons, les riverains et aussi pour les voitures.
Soit dit , en passant, d'aucuns ont vraiment besoin de leur voiture pour aller au boulot, car, il est bien entendu
que les transports en commun sont SUPER PERFORMENTS 😉.
Sur ce, RDV peut être sur une autre planète signalisation, Cordialement

17 novembre 2020

Un article de presse publié dans Today In Liège relaie notre "combat"



Fin octobre 2020

Le Commissaire et son adjoint du Secteur 5 (c'est nous : zone Sainte-Walburge, Sainte Marguerite et Saint-Léonard) nous répondent

- qu'ils n'ont pas participé à la prise de décision ; c'est la TASK FORCE MOBILITE qui est à l'initiative du projet
- qu'ils partagent nos doléances.

Leur mail est la seule réaction (que nous considérons positive) à notre courrier du 20 octobre.
Octobre 2020

La Ville de Liège vient de lancer le projet de la mise en voie à sens unique de la rue Maghin.

La mise en oeuvre de ce plan se fera début novembre, sans concertation préable avec les habitants.

Notre Comité de quartier réagit !

Voici, ci-dessous, le courrier que nous envoyons le 30 octobre aux autorités.




Monsieur le Bourgmestre,
Monsieur l'Echevin de la Mobilité
Monsieur l'Echevin des Travaux,
Monsieur le Commissaire,


La volonté de la Ville de Liège de développer une mobilité plus apaisée, plus douce est visible, et nous nous en réjouissons.

Nous venons d’apprendre, via un toutes-boites, que des modifications et des aménagements importants allaient être entrepris rue Maghin.
La mise à sens unique de cette artère importante, va engendrer des modifications expliquées succinctement dans le prospectus.

Nous regrettons que, d’une part, ce prospectus ne précise pas les aménagements et que, d’autre part, notre Groupe de mobilité n’ait pas été consulté.
Notre Groupe a toujours fait part d’une vision constructive en participant aux réunions proposées par les Echevinats.
Doit-on systématiquement se rappeler à vos bons souvenirs et être "consultés"  après les décisions ?

Nous contestons les choix posés, principalement pour les raisons que nous détaillerons plus bas   :

1. Dans la rue Maghin, la circulation cycliste DOIT être physiquement séparée de la seule voie de circulation automobile maintenue ("descendante" de la place Vivegnis vers la place des Déportés)
2. Le détour proposé par la rue des Franchimontois n'est pas – mais alors pas du tout ! – une solution praticable
3. Il est regrettable que de telles modifications de circulation soient envisagées au coup par coup, sans qu'une réflexion globale de la circulation soit menée à l'échelle du quartier.
Faut-il rappeler que nous avons déjà développé et présenté d'autres idées que vous retrouverez facilement sur notre site www.liegenord.be .


Voyons ça en détails  :

1. Dans la rue Maghin, la circulation cycliste DOIT être physiquement séparée de la circulation automobile   :
Il nous revient que seuls des marquages au sol sont projetés, n'offrant pas du tout de garantie de sécurité pour les cyclistes, au vu de l'indiscipline de certains automobilistes : déjà aujourd'hui, dans la rue Maghin lorsque la circulation vers la place des Déportés est congestionnée (c-à-d chaque matin et souvent aussi en journée), des automobilistes dépassent la file à l'arrêt, en empruntant la bande de circulation venant en sens contraire et court-circuitent le petit rond point pour emprunter directement la rue St Léonard, ceci au mépris de toutes les règles de circulation.
Quelques  marquages au sol (réservant cet espace au vélo !) ne vont certainement pas les calmer !
Il serait plus opportun, sans engager de grands travaux, de déplacer la bande de stationnement (côté gauche en allant vers la place des Déportés) directement sur la bande de circulation qui sera abandonnée, et de tracer la piste cyclable à double sens sur les anciennes places de stationnement. Ceci offrira plusieurs avantages :  la circulation sera nécessairement et automatiquement canalisée sur une seule voie, et les cyclistes seront protégés par une bande de voitures en stationnement.

2. Le détour proposé par la rue des Franchimontois n'est pas - du tout ! – une solution praticable  :

  • Toute une partie du quartier, dans le triangle  Maghin-Mathieu Laensberg-Vivegnis, ne sera plus accessible (en voiture) qu'au prix d'un grand et inutile détour.
    Pour remédier à ce "confinement", nous proposons d'inverser le sens de la rue Mathieu Laensberg et de la rue Vivegnis (dans sa portion entre le Potay et la place Vivegnis) suivant le schéma ci-joint : ceci permet de maintenir la rue Jonruelle dans le même sens que la rue Lamarck (usage cycliste et usage local), et aussi donne facilement accès à toute cette partie du quartier "oubliée" dans le schéma que vous proposez dans le toutes boîtes.
  • Le renvoi du charroi entrant dans le coté Est du quartier via la rue des Franchimontois semble méconnaitre l'état de délabrement de cette voirie !
    Outre l’encombrement dû au stationnement longue durée et sauvage, il faut constater que le revêtement est digne de l’Enfer du Nord !
    De plus cette rue abrite la plus grande crèche de la ville de Liège (250 enfants, suivant nos informations), et est aussi très fréquentée par les cyclistes notamment pour se rendre au Delhaize rue Marengo
  • L'angle formé entre les rues St Léonard et des Franchimontois ne permettra pas aux camions ou autocars de tourner dans la rue des Franchimontois  :
    Cette remarque s'applique aussi bien aux camions qui doivent rejoindre la place Vivegnis qu'à ceux qui doivent desservir des commerces du quartier, par exemple le magasin de bricolage et matériaux situé rue Chéri.
    Elle est valable aussi pour les autocars qui se rendent à l'hôtel Mercure (ex-Bedford) : ceux-ci doivent emprunter la rue Chéri pour pouvoir accéder au parking de l'hôtel en ligne droite (accès seulement par la rue St Léonard) :  imaginer le parcours "rue St Léonard – rue des Franchimontois – rue Jonruelle – rue Chéri"  est purement théorique, et ni réaliste ni réalisable.
  • Un simple incident et voilà tout un quartier inaccessible, sauf grands détours !

3. Il est regrettable que de telles modifications de circulation soient envisagées au coup par coup, sans qu'une réflexion globale de la circulation soit menée à l'échelle du quartier :
les améliorations apportées sur les quais, à la mise en service du tram, induiront nécessairement des modifications de comportement importantes.
Il est nécessaire de se projeter dans cette nouvelle configuration dès maintenant.
Faut-il rappeler que nous avons déjà développé et présenté d'autres idées que vous retrouverez facilement sur notre site www.liegenord.be :
par exemple, soulager la pression automobile dans le quartier passera aussi par l'ouverture d'une nouvelle voirie pour doubler la rue des Bayards, et permettre ainsi au flux descendant du Thier-à-Liège et de la Citadelle de rejoindre directement les quais, sans plus traverser le quartier sur sa longueur (Bonne Nouvelle – Lamarck  et  Bonne Nouvelle – Pommiers – Commandant Marchand)

Si notre réaction se veut (comme toujours) constructive, force est de constater que la colère gronde ! Du pharmacien au libraire, du magasin de bricolage aux habitants, tous ont le sentiment de ne pas être pris en compte par les gouvernants et les "experts" certainement compétents, mais extérieurs au quartier.
Comme vous le savez, nous avons la faiblesse de penser que nous, les habitants, détenons l'expertise de terrain que toutes les meilleures volontés du monde ne pourraient atteindre.

Or, en ce moment particulièrement important mais délicat pour notre démocratie, il est primordial de garder un lien constructif et positif avec les citoyens.

Nous demandons instamment un contact (au besoin en visioconférence) afin d'écouter et entendre nos revendications, avant toute mise en œuvre de ces modifications.
L'avenir de notre mobilité et l'adhésion des citoyens vaut bien un petit retard et une réunion préalable afin que les budgets engagés le soient à bon escient, pour des travaux qui amélioreront vraiment la vie des habitants, non seulement cyclistes, mais aussi piétons, usagers des TEC, et automobilistes.

Dans l'attente de votre réponse,
Bien cordialement,

Retourner au contenu