Aller au contenu

Menu principal :

Le Téléphérique

Mobilité - Travaux - Projets Urbanistiques > Mobilité
27 septembre 2018
 « Deux années pour le réaliser », c’est ce que déclare la société MDP Consulting qui vient de remettre une étude sur la possibilité d’installer un téléphérique à Liège.

Plébiscitée lors de la consultation « Réinventons Liège », l’idée d’installer un téléphérique est discutée ouvertement et concrètement.

Pour rappel en 2012, le SPW avait fait une étude, où les différents aspects du problème sont abordés.
L’étude financière et technique de MDP CONSULTING reconnait la réelle utilité d’un téléphérique à Liège (liaison Meuse -Citadelle) et conclut à la pertinence de sa construction.
Le coût serait d’une trentaine de millions d’euros.

Quant aux deux tracés étudiés vers la Citadelle, soit l’option départ Esplanade Saint-Léonard, soit l’option départ de la «dalle» Saint-Georges en Feronstrée ; il apparait que c’est cette dernière qui serait la plus intéressante.

Le premier trajet (départ Saint-Léonard) ferait 750 mètres, le second (départ Saint-Georges) 700 mètres.
Les trajets dureraient 3 minutes avec jusqu’à 1.400 passagers à l’heure.

De la signature du contrat au premier voyage, il faut compter 2 ans.

La société de consultance semble préférer l’option Saint-Georges.

Ses arguments : l’intérêt touristique d’une station au cœur du centre historique et une jauge de passager supérieure de 100 unités à l’heure (1.400 passagers) due au trajet plus court.
A contrario, cette option coûte 5 millions de plus, dénature le centre historique et nécessite la démolition d’une partie du bâtiment administratif Saint-Georges.

L’intérêt touristique ne serait pas moindre à l’Esplanade Saint-Léonard avec la vue sur les Coteaux, la jonction avec un embarcadère de la Navette de la Meuse et la connexion directe avec le tram.

Notre quartier doit être attractif, moderne et un pôle intermédiaire avec le futur Eco-Quartier.
La conjonction du tram et du téléphérique reste un atout et une demande pour notre quartier.


Septembre 2018
A quelques semaines des élections communales 2018, les cabines du téléphérique repoussent le bout de leur nez....


Il nous revient, de source sûre, que la Ville de Liège vient de recevoir les projets d'études concernant les téléphériques (Saint-Léonard - Citadelle & Sclessin - Sart-Tilman).
Les coûts annoncés resteraient, respectivement de 20 et 80 millions...
La construction de la ligne Saint-Léonard - Citadelle est dans les projets ("Il faut des grands projets pour la Ville") à réaliser rapidement.
Cette première ligne s'inscrit dans la vision globale d'une mobilité douce et complémentaire (le Ravel, le tram et l'arrêt SNCB Vivegnis).

Notre Comité soutient cette initiative qui a, notamment, pour enjeux :

  • Un accès facilité de la Citadelle et surtout son hôpital
  • Un complément à la mobilité cycliste
  • Une jonction judicieuse avec le réseau de tram
  • Un outil touristique pour la ville



Liège opte pour le téléphérique - 22 mai 2018 - Journal LA MEUSE

Du moins le souhaite-t-elle. La Ville vient de confier une mission d’études à deux bureaux spécialisés de Grenoble pour deux liaisons potentielles. Les coûts sont estimés à 20 millions d’euros pour le premier téléphérique et 100 millions pour le second.

Il y a déjà Grenoble, Coblence, Rio de Janeiro, Medellín, Portland, et récemment Brest. Le point commun de toutes ces villes ? Le choix d’un mode de transport innovant, à savoir le téléphérique urbain. La Cité ardente pourrait-elle emboîter le pas des villes précitées ? L’idée est en tout cas clairement à l’étude, puisque la Ville de Liège vient de mandater des bureaux d’études et d’ingénierie grenoblois afin d’étudier les possibilités de mise en œuvre d’un tel mode de transport.

« Nous avons reçu les ingénieurs de MDP Consulting et de TIM Ingénierie,confirme Willy Demeyer. Ce sont des bureaux compétents qui ont une réelle expertise, notamment avec les projets réalisés en montagne. »

Le 23 avril 2015... Comme promis nous revenons sur le téléphérique...

La réunion du comité de quartier était consacrée au téléphérique...
Toutes les informations disponibles ont été données.

Le projet d'un téléphérique "Vottem - Place des Déportés"
est celui qui retient l'intérêt des décideurs.


Le SPW a réalisé une étude où les différents aspects du problème sont abordés.
Vous pouvez
télécharger ici, le rapport d'enquête.

Les conclusions de ce rapport soulèvent une série de questions qu'il faudra résoudre.

Et la première, c'est la construction du tram... ensuite il faudra penser à


- la faisabilité technique quant à l’installation des pylônes vu le relief de fond de vallée entre le CHR et le futur P&R de Vottem

- l’acceptabilité urbanistique, paysagère et réglementaire (dont héliport)

- l’évaluation des risques géologiques

- emplacements et fréquentation.

Le 25 mars  2015 - LE TELEPHERIQUE A LIEGE ?


Ce 25 mars 2015, la Ville de Liège organisait en collaboration avec le CHR de la Citadelle, une réunion (?), un colloque (?), un échange d'interrogations (?) sur l'eventualité d'implanter un téléphérique, dont la station centrale serait l'hôpital de la Citadelle.

Le projet est poussé, piloté, par le CHR qui voit son concurrent direct (le CHC - St Joseph) s'installer dans un espace (Montegnée) qui sera déservi par une sortie d'autoroute et qui disposera de nombreux espaces de parking.

La Ville embraye sur ce projet et lance une réflexion : un téléphérique qui irait de la Place des Déportés à l'hôpital et puis qui continuerait vers le (nouveau-à-venir) parking de délestage à la sortie de l'autoroute de Vottem.

Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? Combien ça coûte ? Utile ? Nécessaire ? En connexion avec le tram ?  Le train ?  La réflexion est lancée.  On peut y croire...

Notre groupe de mobilité était présent.  Nous reviendrons, suivant votre intérêt, sur les projets proposés et les remarques qui s'imposent.




Lundi 16 juin 2014


Rencontre avec Luc TONON, chargé de la mobilité au sein de l'hôpital de la Citadelle (CHR).  Il nous a présenté l'idée d'un projet à l'étude
(on est encore loin de la concrétisation)
de téléphérique reliant le prochain parking à la sortie de l'autoroute à Vottem à la station de tram, place des Déportés.  Projet séduisant.  Nous restons néanmoins attentifs aux incidences sur notre quartier. Nous en reparlerons surement lors d'une prochaine réunion...

(Photo montage : GG)


Retourner au contenu | Retourner au menu