Aller au contenu

Menu principal :

Les Cantonniers des Coteaux

Les Coteaux

20 avril 2016

Nous avons réussi notre première étape du projet BOURRICOT'Ô.

Nous remercions tous les intervenants qui contribué à cette réussite !
Trop modestes pour être cités, ils se reconnaitront !


Notre projet
est retenu pour participer à l'Appel à Projets 2016...

L'activité proposée lors du Petit Marché Vert, nous a permis de tester en grandeur nature les défférents aspects du projet.






VOUS SOUTIEN SERA INDISPENSABLE LES PROCHAINES SEMAINES...
Comment faire ?
Un mail enthousiaste auprès des responsables communaux :

Monsieur SCHROYEN,
Echevin de l'Environnement et de la Vie sociale :  echevin.schroyen@liege.be
Monsieur FIRKET,
Echevin des Finances, de la Mobilité, du Tourisme, du Patrimoine : echevin.firket@liege.be
Monsieur DEMEYER, Bourgmestre :
bourgmestre.demeyer@liege.be


AVRIL 2016

BOURRICOT'O  (le Cantonnier des Coteaux)

Le 16 avril à 15h :  grande balade avec les ânes pour exposer notre projet.
Départ à 15h de la Brasserie HAECHT (rue Vivegnis 291)


Notre projet se nomme à présent : BOURRICOT'O

Le projet à ce stade se définit :

Plusieurs institutions du quartier Saint-Léonard se fédèrent pour entretenir un espace public qui est leur bien commun : les Coteaux de la Citadelle.

Ces institutions sont : les ASBL LA CITE S'INVENTE, LE CORRIDOR et le COMITE DE QUARTIER SAINT-LEONARD

Éducation citoyenne pour une préservation respectueuse des Coteaux de la Citadelle






Nous proposons 2 pistes :


- Avec des ânes, il s'agit de procéder à l'entretien-propreté des Coteaux par un ramassage bi-hebdomadaire des déchets "légers" (en collaboration avec la Ville de Liège).
- Les autres jours, les groupements et ASBL du quartier proposent une présence physique dans les Coteaux avec animation et éducation. Cette présence active, sécurisante, dans les Coteaux permet une préservation du site et une approche conviviale à la citoyenneté pour les utilisateurs du lieu.


MARS 2016

Notre idée a fédéré 3 institutions :

  • le Comité de quartier

  • l'ASBL La Cité S'Invente

  • l'ASBL Le Corridor


Nous avons finalisé le projet :

Le projet se déroule en 2 phases : le 16 avril 2016 lors du Petit Marché Vert puis durant les grandes vacances 2016.



Nous avons décidé également de participer à la 11ème édition de l’Appel à projets Propreté de la Ville de Liège









L'idée


L'entretien des espaces verts est un sujet crucial pour le "bien-vivre" des Liégeois.
C'est aussi une vitrine pour l'accueil des touristes.

Les Coteaux de la Citadelle (3 étoiles au Michelin) est un lieu important pour les Liégeois et nos visiteurs.  Ce poumon vert propose un des plus beau panorama de notre Cité.
Il doit être, comme les autres espaces, irréprochable et un entretien quotidien s'impose. Une présence humaine est donc nécessaire.

Et là, on pourrait faire d'une pierre trois coups !

Comment ?


En humanisant et personnalisant ce travail d'entretien, par la présence sur le site d'une personne reconnue de tous, pouvant à la fois assurer le nettoyage superficiel (papiers, bouteilles....), assurer un accueil, assurer une présence.

Mais l'idée va au-delà : il s'agit de personnifier ce travail au travers de l'image du "Cantonnier des Coteaux et son âne".

 
La rencontre de l'homme et l'animal au service de tous, crée une image sympathique de ce travail, en ajoutant la convivialité.

Cette présence active engendre de facto le sentiment d'entretien donc de surveillance.  Elle est également un rappel permanent des règles de propreté.

Tout gestionnaire sait qu'un lieu propre et entretenu a tendance à être moins dégradé
.


Ce cantonnier permet le contact avec les enfants, les visiteurs ; contact qui se noue plus facilement par le biais de l'animal. Cette relation avec les enfants permet l'éducation à la civilité de nos jeunes pousses et pour nos visiteurs ce sont l'accueil et l'offre d'un site propre, nettoyé qui sont visés.

En créant ce(s) personnage(s) quasi folklorique(s), Liège renoue avec le passé de ses grandes figures locales, crée des emplois, entretient son patrimoine et donne une image éco-durable de sa politique...

Les aspects techniques, sociaux et organisationnels de l'opération (déjà étudiés), peuvent s'inscrire, et ce n'est pas négligeable, dans tous les plans d'aide à l'emploi et finalement ne couter que la volonté de mette en place le projet.


DES REACTIONS...

Dominique du "CORRIDOR" nous écrit :

Chouette le projet! C'est tout à fait dans le sens que je t'avais proposé. Mais on peut l'approfondir.

Je proposerais d'autres idées que le costume de tchantchès... comme sortir du folklore ancien pour créer un nouveau folklore, plus contemporain, lié aux préoccupations du moment :

telles  l''éducation à l'écologie, à la civilité, au bien vivre ensemble, à la promenade poétique et philosophique.

Pourquoi pas  par exemple, créer un costume original pour le cantonnier (joyeux et reconnaissable) un concours dans les écoles d'art? un costume qui change selon les saisons? (cf mannekenpis! qui change de costume régulièrement);
un costume de  cantonnier poète,  qui récite les textes écrits par les promeneurs inspirés par les environnements ... (concours public également)
un cantonnier musicien, qui nous joue des airs à certains moments, bref, y à plein de choses à inventer... tout dépend toujours de qui va porter le projet.

Ne devrait-on pas associer Natagora? l'université?

Bon : je structure un peu les idées...:  en résumé :

Pourquoi pas trois ânes  (d'abord pour eux puisqu'ils ne peuvent pas vivre seuls et avec des gens dessus ou à côté évidemment, gens portés par un projet plus large que celui de "bête" gestion...)

1. un âne propreté-civilité,
temps plein, tous les jours :
emploi de la ville, de la région ?
Objectif : éducation à la propreté et la civilité

2. un âne écologie:
temps plein, tous les jours  avec des groupes
emploi de l'université, de natagora?  
Objectif : éducation à bio diversité, au pastoralisme, à ornithologie, à l'apiculture,etc

3. un âne poète et philosophe
un rendez-vous régulier et mensuel? le dimanche ? au moment de la batte? ou après la batte
le corridor peut parfaitement organiser et coordonner cela!)

Objectif : éducation à l'art, la  poésie, le conte, la philosophie...

C'est un projet qui pourrait parfaitement rentrer dans les missions du contrat programme du CORRIDOR et son encrage dans le local.

Retourner au contenu | Retourner au menu