Aller au contenu

Menu principal :

Rue Lamarck

Mobilité - Travaux - Projets Urbanistiques > Travaux
Avril 2019

L'annonce du début des travaux du tram en mai 2019, a jeté un voile sur les projets de travaux de la rue Lamarck.

Notre Groupe de Mobilité a interpellé Monsieur l'Echevin LEONARD et Monsieur l'Echevin FORET.

Je reviens à notre réunion constructive du 20 février relative aux chantiers futurs et à la mobilité dans le quartier Saint Léonard (au sens large : Déportés – Coronmeuse) – voir PPS en annexe.
Outre les travaux du tram dont la présentation a également eu lieu aux comités de quartier le 28 mars par MM.Leblanc et Minet, nous avons convenu des priorités absolues sur cet axe extrêmement dégradé dans sa portion LAMARCK - carrefour MAGHIN.
Il m'apparait important d'insister sur la nécessité de recevoir TRES rapidement un échéancier des travaux de RÉPARATIONS SÉRIEUSES  ET  DE SÉCURISATION du trafic dans l'axe Bonne-Nouvelle / Lamarck / Carrefour Jonruelle-Maghin (circulation avec chicanes, suivant croquis proposé par le comité de quartier).
Autre sujet IMPORTANTISSIME : le futur dédoublement de la rue des BAYARDS, par un nouvel axe à créer :  Câblerie – Zabay – Steppes .
Pierre NICOLAY
Pour le groupe de travail Mobilité, Travaux et Projets Urbains

A cette suite, nous avons reçu une réponse de Monsieur LEONARD :

Monsieur NICOLAY,
 
Votre courriel, relatif à la rénovation de la rue Lamarck, a retenu ma meilleure attention.
Dans l’attente des travaux qui ne pourront être planifiés avant 2021, en coordination avec le chantier du TRAM, j’ai sollicité la Direction du Département de la Gestion de l’Espace public afin qu’elle charge ses services de programmer une campagne de réfections ponctuelles afin de sécuriser la voirie pour l’ensemble des usagers.

Je l’ai également sollicitée afin qu’elle prévoit, en concertation avec les services de la Police, un plan de stationnement fixe en alterné, qui permettra de créer des dévoiements et ainsi pacifier l’axe Lamarck – Jonruelle en y limitant les vitesses.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé du suivi qui sera réservé à ces démarches.
Dans l’espoir de vous avoir apporté les informations utiles, je reste à votre disposition et vous prie de croire, Monsieur NICOLAY, à l’assurance de ma parfaite considération.

L’Échevin des Travaux,
Roland LEONARD

Notre Groupe de Mobilité a bien accusé réception du courrier et a tenu à réaffirmer quelques lignes de force :

Monsieur Léonard,

Merci pour votre réponse rapide à notre rappel de la semaine passée.

Permettez-nous cependant d'insister encore sur la nécessité d'étendre le processus du stationnement fixe en alterné à la rue Bonne Nouvelle qui depuis la rénovation de son revêtement souffre d'une augmentation de la vitesse du trafic.

Il nous semble important et cohérent de considérer cet axe Bonne Nouvelle / Lamarck / Jonruelle jusqu'au carrefour Maghin dans son ensemble et de démarrer la circulation en tronçons "alternés gauche-droite" coupés par des chicanes dès l'entrée dans le quartier au carrefour des rues des Steppes, des Bayards et Bonne Nouvelle, après le pont des Bayards.

Ceci se justifie d'autant plus qu'une école se situe sur ce tronçon de la rue Bonne Nouvelle et que la limitation de vitesse à 30 km/h y est peu respectée du fait du revêtement nouveau.
La dangerosité de la situation actuelle ne peut être oubliée.

J'ai bien noté que nous serons tenus informés de la suite réservée à ces aménagements, ainsi qu'aux réparations URGENTES  indispensables  dans la rue LAMARCK.

Je vous présente, au nom du groupe de travail Mobilité et Travaux, mes plus sincères salutations

Pierre NICOLAY
Pour le groupe de travail  Mobilité, Travaux et Projets Urbains




Samedi 24 Novembre 2018

Les habitants du quartier étaient au rendez-vous pour peaufiner leurs souhaits et préciser leurs envies.
Les experts du terrain que sont les habitants de la rue Lamarck et alentours ont fait état de nombreuses remarques très pertinentes.
La rue Bonne-Nouvelle, qui est la porte d'entrée du quartier et l"avant-garde" de la rue Lamarck devra également faire l'objet notre attention.

Le groupe de travail Mobilité prépare la synthèse de nos souhaits et nos remarques.



On promet de nous écouter...

Prenons le pavé au bond !




Novembre 2018


On le constate tous les jours, la rue Lamarck est dans un état exécrable.

Des travaux de réfection sont programmés. Ils sont annoncés en 2020.
Il s’agira d’une rénovation totale de façade à  façade.

Notre Comité de quartier a reçu l’assurance, du Bourgmestre et de l’échevin des travaux, qu’une concertation avec la Ville sera mise en place pour répondre aux souhaits des habitants, les premiers utilisateurs de la rue.

TOUS les habitants doivent profiter de cette opportunité pour exprimer leurs avis, leurs demandes, leurs exigences. Quand les travaux seront finis, il sera trop tard pour apporter des idées sur la rénovation de la rue !

Une première réunion du Comité de quartier avec des habitants a eu lieu en juin.  Nous avions promis de nous revoir avant la fin de l’année,
avec des chiffres, des idées , des propositions à partager, mais aussi pour VOUS entendre.
Rendez-vous le
samedi 24 novembre 2018
de 10h30 à 12h30
Brasserie HAECHT, rue Vivegnis 291
La rue Lamarck ne sera jamais un sentier bucolique.
Des contraintes de mobilité, de stationnement, d’utilisation existent.  Néanmoins, nous pouvons exiger que la rue soit plus sûre, pacificiée et agréable à vivre.


9 octobre 2018

Suite à des informations reçues, nous avons interpellé le Bourgmestre sur le projet de la rue Lamarck.

Voici son encourageante réponse à notre facilitateur, Pierre Nicolay :

Monsieur Nicolay,

Nous prenons bonne note de votre courriel concernant la rénovation de la rue Lamarck.
(...)

Le mode d'élaboration d'un projet de réaménagement d'un espace public appartient bien au Politique qui en ont la responsabilité. Dans ce cadre, nous pouvons vous assurer que l'engagement d'une concertation participative sur la globalité du projet de réaménagement de la rue Lamarck visant à prendre en compte une participation citoyenne active et constructive, dans le respect bien entendu des contraintes techniques et de sécurité, est bien d'actualité.
Aussi, au moment où nous vous répondons, aucun modèle concernant ce dossier n'est définitivement arrêté. C'est donc afin d'éviter tout malentendu ou procès d'intention que nous avons le plaisir de répondre positivement à la question que vous nous posez à la fin de votre courriel. Les habitants du quartier pourront bien s'exprimer lors d'une concertation réelle sur le projet global de la rue Lamarck.
Pour qu'un projet aboutisse avec pertinence et succès, soyez assuré que l'avis des riverains concernés est pour nous une source indispensable de réflexion et d'inspiration.
Il s'agit bien là de la politique de proximité que, depuis des années, nous entendons mener.
Nous restons à votre disposition et nous vous prions de croire, Monsieur Nicolay, à l'assurance de notre parfaite considération.
Willy DEMEYER
Bourgmestre de la Ville de Liège
Roland LEONARD
Echevin des Travaux de la Ville de Liège




REUNION 21 juin 2018

Un cinquantaine d'habitants de la rue Lamarck ont rejoint la réunion plénière du Comité de quartier.

Nous les avons informés du planning et de l'ampleur des travaux qui vont être entrepris pour rénover leur rue.

Suite à la rencontre avec Monsieur l'Echevin LEONARD (à la Commission de Rénovation Urbaine), nous continuons le processus de participation citoyenne au projet et préparons la concertation promise par l'Echevinat.



Après l'information reçue ce soir, les habitants de la rue se réuniront à nouveau, afin de finaliser leurs souhaits, leurs demandes, leurs exigences...


MAIS AVANT QUE LES TRAVAUX NE COMMENCENT,
LES HABITANTS REVENDIQUENT :

1. Supprimer la NON alternance pour soulager les façades et permettre le nettoyage
2. Des réparations « emplâtres » urgentes pour combler des gouffres
3. Appaiser la rue MAINTENANT : phase test « chicane » ou ZONE 30, voire 20 !

VENEZ A LA REUNION 21 JUIN 2018
 
La réfection et le réaménagement de la rue Lamarck

 
 
CONCERTATION ET PARTICIPATION CITOYENNE :
 
réflexions préparatoires du groupe de mobilité.

Ces réflexions sont la base de notre discussion du 21 juin 2018.
 
 
En premier lieu, les grandes orientations d’aménagement ainsi que la gestion du chantier, doivent se faire en concertation avec les habitants et usagers.  
Cette concertation doit se faire avant les choix et les décisions arrêtés par la Ville; il ne s’agit pas de se concerter sur l'application de décisions déjà prises, mais d'influer sur les choix et options à prendre par la Ville. C'est une démarche de participation citoyenne.
Notre souhait est que la rue Lamarck devienne un axe de circulation apaisé au sein d'un espace partagé.
La rue Lamarck doit devenir une voirie en « ZONE 30 », grâce à son aménagement réfléchi.
Il faut en effet sécuriser les usagers (en particulier les usagers faibles : piétons et cyclistes),  réduire la vitesse de circulation et empêcher le trafic de transit.

Les priorités d'usage doivent être définies :
 
1.      Véhicules d’urgence
2.      Les PMR et piétons avec poussette enfants
3.      Piétions / habitants
4.      Piétons / passants...
5.      Les Bus… remplis de piétons !
6.      Les Cyclistes
7.      Les Autos des habitants (qui parquent et/ou déchargent)
8.      Les Autos visiteuses (circulation locale)
9.      Les Autos de tous (transit) si possible ?
Nous proposons de rendre la rue Lamarck conviviale grâce à un aménagement de la voirie en un espace partagé de façade à façade, sur le même plan au niveau des aménagements au sol.

Cet objectif pourrait être atteint via mise en place d’îlots, en quinconce, consacrés au parking ou des « touches » vertes qui entraineraient une circulation en zig-zag propice à la réduction de la vitesse et une attention plus grande à tous les usagers.

Le parking des voitures des riverains ne doit pas être oublié.  Des pistes alternatives, comme des zones en épi dans des rues perpendiculaires, des zones parking dans des espaces en friche, peuvent être envisagées. Un cadastre des parkings privés pourra être réalisé (exemple surface commerciale) afin de mutualiser ces parkings également pour les riverains.

C’est donc, non seulement la rue Lamarck qui doit être réaménagée, mais aussi les rues adjacentes qui doivent bénéficier de ce renouveau.  

Dans un objectif de meilleure sécurité, nous rejetons l’idée des trottoirs traversants (plateaux) aux carrefours.

La circulation dans le quartier est globale, c’est par une analyse fine (mais avec une focale élargie) et des modifications volontaristes que la rue Lamarck et l’ensemble des rues pourront bénéficier d’une situation apaisée (par exemple le trafic en provenance du Thier-à-Liège devrait être orienté vers d'autres voies existantes ou à créer).

Dans cette vision globale la circulation cycliste doit trouver sa place en favorisant les rues cyclables prévues dans le nouveau code de la route.


Retourner au contenu | Retourner au menu